24/01/2019 - 18:30

Conférence d'Abboud Hajjar, enseignant-chercheur en urbanisme. Ses travaux de recherche portent sur les pratiques du développement urbain durable dans les villes européennes comme celles du Moyen-Orient.

En collaboration avec l'ACCMMA.

Les conflits armés à Alep ont commencé en juillet 2012 dans le quartier de Salaheddine, situé au Sud de la ville. Ces conflits se sont rapidement propagés dans d’autres quartiers des périphéries Sud et Est de la ville. Depuis 2013, Alep est devenue une ville scindée en deux grandes parties : l’une, principalement à l’Ouest, sous le contrôle des forces régulières syriennes, et l’autre, à l’Est, sous contrôle des groupes armés. Après avoir lancé fin novembre son offensive militaire dans les quartiers populaires d’Alep-Est et les quartiers anciens du centre-ville, l’Armée syrienne a annoncé le 22 décembre 2016 la reprise totale de la ville., etc.)

La destruction dans les quartiers populaires d’Alep-Est et le centre historique, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1986, est l’une des conséquences de cette guerre urbaine.

Cette conférence s’insère dans  le débat actuel sur l’avenir des villes syriennes qui ont subi la guerre et Alep en particulier. Elle sera organisée en deux principaux axes : 

Axe 1 : analyse des processus de l’urbanisation alépine

Axe 2 : analyse des politiques de planification urbaine

Entrée libre.

Informations par mail : lescenacle@gmail.com