24/03/2019 - 17:00

Le documentaire sonore, c'est comme du cinéma, mais rien que pour les oreilles.
Assis-e, allongé-e, les yeux fermés, avec une tasse de thé, seul-e ou entre ami-e-s, venez écouter le travail de création sonore de 3 jeunes auteur-ices.
La thématique de cette séance d'écoute #3 sera : "HABITER".

PROGRAMME :
· "LITTORAL", un documentaire de Fanny Dujardin / 12 min
L’érosion marine grignotte le rivage de la côte atlantique. Dans les villes balnéaires qui reposent sur du sable, les bâtiments de première lignes sont menacés par les tempêtes marines. A soulac sur mer, l’immeuble de quatre étages construit sur la dune dans les années 60 a dû être évacué quand l’ocean est venu lécher ses fenêtres. il reste sa grande carcasse vide et le sentiment que la mer sera toujours plus forte. Ce court documentaire se présente une méditation sur la géographie éphémère du littoral.
(Avec : extraits de la pièce Littoral de Wajdi Mouawad).

· "CE N'EST QUE VOCAL", un documentaire de Jimmy Kirnisky / 14 min
- EN PRESENCE DU REALISATEUR -
Marcher, croiser un groupe d'adolescents qui est "posé", les saluer, tenter de leur parler, d'interagir. Rentrer en contact avec ces jeunes concitoyens pour les connaitre, effacer l'appréhension de croiser un groupe de jeunes dans la rue à une heure tardive.
Le dialogue est absent avec ces adolescents qui passent dans mon quartier. Aucun d'entre nous ne va au devant de l'autre. Il m'apparait que le fossé est creusé avec ceux qui sont désignés comme les jeunes issus "des quartiers". La barrière tombe rarement et l'approche est difficile, pourtant quand cela arrive la richesse des échanges est stimulante et nous apprenons les uns des autres.
Alors comment rentrer en contact avec ces jeunes ? Je m'adresse à un éducateur de rue qui doit tisser du lien avec eux pour leur venir en aide et j'expérimente la rencontre en allant visiter un quartier qui m'est inconnu guidé par l'un de ses jeunes habitants.

· "LE TERRAIN", un documentaire d'Anne-Sophie Pyvka / 25 min
Odile (64 ans) et Anne-Sophie (27 ans) vivent chacune dans leur yourte sur un terrain qu’elles partagent avec les proprios. Un coup de fil inattendu vient bouleverser leur tranquillité : l’Aide Sociale à l’Enfance leur demande d’accueillir un jeune sans papier.
Le terrain devient un huis clos où se déroule une histoire à plusieurs voix.

/// Entrée libre, chapeau à la sortie.
Thé, café et tisane à portée de bouche.